mardi 4 octobre 2016

I need a gansta, to love me better



L'automne arrivait d'un bon pas. Et comme toujours en automne, je m'occupe des pieds et des mains de ma maman. C'est son petit colis qu'elle aime et qu'elle attend toujours avec impatience. Cette année, j'ai utilisée ma Woll Butt adorée pour lui faire une paire de chaussettes harlequin. Et comme j'avais aussi envie de ne pas trop foirer les rayures, j'ai fait un after Though Heel. Enfin je crois, vu que j'ai fait en fonction de ce que j'ai deviné sur le patron. Et cela a l'air de coller et cela va aux pieds de ma maman. Donc on dira que c'est bon !




Et je vous vois en train de vous gausser à mort, surtout les copines qui m'ont encore répétées au dernier Tricot Solidaire que moi, en train de respecter un patron, c'est trop marrant. Donc non, je ne faillirai pas du tout à cette tradition, j'ai encore une fois fait à la louche, avec juste un petit jeu de mailles glissées, juste pour dire que je m'étais un peu foulée.


Par contre, faut que je refasse cette technique de talons pour moi, parce que je ne sais pas du tout ce que cela vaut portée. L'avantage, tout de même, c'est qu'on se prend beaucoup moins la tête avec les rayures. Et ça va plus vite. Il n'est pas donc impossible que je fasse pas ma feignasse pour les chaussettes de fin d'année. Parce que bon. Faut tout vous dire, je suis un peu en retard sur les 12 petons du Herr General

On se fait un topo ?



Modèle de chaussettes : Perso, avec un after Thought Heel
Luminosité : complètement pourrie et c'est cadeau
Laine : Pack Eco de Woll Butt, vendu chez Butinette pour le renflouement de l'année 2016 (et j'ai bientôt terminé le pack, suis contente)
Aiguilles : 2.5 mm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire