vendredi 29 janvier 2016

De doo dooo dooo de daaa daa daaaa

It's all I want to say to you






Et oui, pas la peine de vous dire que le titre dans ma tête, cette fois là, c'était du Sting. Parce que cette chanson est délirante et que l'idée délire pour le cadeau de Noël de ma maman, c'était : Et si je lui tricotais une aile de papillon. Déjà se dire que Stephen West s'est réveillé un matin en se disant qu'il allait concevoir un châle qui aurait l'allure d'une aile de papillon. Déjà là, j'étais emballée. Mais en plus, il nous a appâtées avec cette vidéo



Comment résister ? Dites moi ? Surtout qu'il y'avait dedans un truc que j'avais jamais fait de ma Life : L'I cord !!!! Oh my comme dirait ma fille. J'ai fait péter le porte monnaie avec de la madeline Tosh (en plus j'ai testé de la laine bordel) et fait une association avec de la Cascade Yarn. Narmol quoi.


Hé ? T'as vu mon Icord ? Hiiiiiiiiiiiiiii


Bref. Les patrons de Stephen West, c'est comme tricoter un doudou, c'est simple, c'est marrant. Tu pars dans un truc que tu ne sais même pas ce que cela va donner. C'est franchement cool. La Madeline Tosh Merino Light, tu as envie de te rouler dedans jusqu'à la fin de ta vie, parce que bon. Faut avouer que c'est super doux le merino. (ça coûte un bras aussi soit dit en passant hein)




Bref, vous pensez que c'est super compliqué à faire, avouez ? Bah non. C'est juste un peu de calcul (et encore, le monsieur te raconte tout), des points simples (des rangs raccourcis simplissimes). Et cela fait un rendu d'enfer de la mort qui tue. Ma seule difficulté ? Ne pas me lâcher entièrement dans la composition du truc. Parce que ma maman, elle fait des trucs sérieux dans sa vie (sisi je vous jure) donc, il fallait quand même que je reste dans la norme.



Que dire d'autre encore ? Et bien je ne sais pas. A part que si vous avez envie d'un peu de folie mais sans vous prendre la tête, vous toquez chez un créateur, je pense que cela ira tout seul après ;)  Allez, je vous laisse avec une photo d'ensemble et toutes les indications techniques et tactiques. :D


Mon radiateur de cuisine, mon pro du blocage et de je ne sais pas comment je vais pouvoir prendre une  photo d'ensemble *hum*


Modèle : The Doodler de Stephen West
Laines utilisées : 2 échevaux de Cascade Yarns Héritage, couleur framboise et Como Blue, 1 échevau de Madeline Tosh Tosh Merino light coloris : Cosmic Wonder Dust
Taille d'aiguille : 3.5 mm



jeudi 28 janvier 2016

Good morning : Elle m'a dit qu'elle voulait .....

Enfin si  je le permettais déjeuner en paix
 




Soyons clair . Prendre des photos, c'est galère mais alors les prendre en selfie pendant que je porte un pull. Là, on frise l'impossible surtout qu'il fait pas vraiment jour tout le temps en ce moment, si tu vois ce que je veux dire madame ou monsieur qui me lit. Et je voulais un pull / Surpull pour prendre mon café dehors dans le jardin. Parce que c'est important bordel !!!


 

Et donc, je t'ai tricoté cela fissa. La torsade m'a éclatée. Les manches moins mais que veux tu, ce sont les manches. Le montage de bas en haut, c'est comme j'aime. Bref, du vite fait bien fait, ni vu ni connu que je t'embrouille. Et comme c'était journée inventaire, donc entrepôt, donc froid (voire coucouille). Donc j'ai pu prendre le Morning en photo dégueu pour vous montrer la bête quand même.

A noter, toutefois, qu'il se tricote large. Là, je suis sensée porter ma taille. Faudrait que je le teste avec une taille en dessous, parce qu'il serait canon. Je verrais cela quand je porterai des pulls en vrai. Ça sera drôle . 

Plus sérieusement, y'aura bien une de mes cousines qui me le demandera pour Noël ou anniversaire ;)
 


Modèle : Morning in Engelberg de Nadia Crétin Léchenne
Laine utilisée : de la Wool butt qui trainait par là
Taille d'aiguille : 5mm


Guston y'a l' telefon qui son

Et y'a jamais person qui répond.....


On sent l'intérêt pour sa meuf nan ?


Et oui, un projet, une chanson. Et forcément, Guston, ça a donné la vieille chanson que tout le monde connaît (ou au moins les vieux comme moi) et c'était long, bordel, pendant tout le longgggg. Mais bon. Au moins que c'était marrant à tricoter dis donc, même si j'ai eu quelques petites frayeurs , espèce de petit patron Guedin va ;)




Et donc, comme vous pouvez vous imaginer, aussitôt tricoté, aussitôt mis. Pas le temps de prendre des vraies photos pour le blog, et de toutes façons, il aime pas ça le Prince Charmant. Donc il a fallu que je ruse pour vous prendre quelques clichés du Guston (je te jure, j'ai pas une vie facile).




Alors, comme ça se tricote ? De bas en haut, en rond jusqu'à la partie texturée et ensuite, on fait les petits bouts. Ensuite les manches, on coud le bazard, on fait le col et j'ai ajouté une patte de boutonnage (d'où l'aspect de traviole) à la demande du mister. C'est un pull près du corps (ca fite) et court (ça fite toujours) (parce que Fit un jour, fit toujours !)




Bref, le Prince, il est beau comme un camion. Et il le sait. Surtout qu'il aime ses pulls. Pour qu'il kiffe encore plus, je lui ai pris de la Cascade Yarn Heather (siouplait) et il dit que c'est rigolo parce que ça sent la biquette quand ça sèche (on a chacun nos priorités dis donc). Le motif en haut ? Je vous en reparle ? Il m'a vendu du rève avec sa torsade, et en prime, le schéma se retient super vite. Que demande le peuple ? En plus, je t'ai fait les coutures comme une déesse. Et c'est rare, donc on le souligne. Cela m'a presque donné envie de tricoter un pull BDF à plat dis donc !


Il a un beau p'tit... Dos quand même mon Prince Charmant
En fait non, me suis encore faite eue. Il veut le pull Camionneur de chez BDF donc j'essaie de me convaincre que de tricoter à plat, ça va être fendard. Genre, j'attends que ça dans ma vie à tricoter des formes bizarres et de me prendre la tête pour les coudre ensuite pendant toute une soirée. Il est trop marrant mon chéri. Tellement que je vais vous donner les infos :)


Modèle : Guston de Ann Bud
Laine utilisée : Cascade Yarns Heather, 5 écheveaux
Taille d'aiguille : 4.5 mm

Tutti Frutti, les chaussettes de Janvier

 
Les chaussettes du mois de Janvier son arrivées ! 
 

Alors, comment vous dire ? J'aime avoir un projet que je tringballe partout, que je suis sûre qu'il va me détendre comme pas deux et qui me permette de faire des points et des trucs que j'aime. Le Toe's up, avec les deux chaussettes sur la même aiguille, moi, ça m'éclate. En plus, j'ai LA pochette zombie de la mort qui tue, qui a juste ce qu'il faut pour contenir, un mètre, une aiguille à laine, ma paire d'aiguilles 2.5 toute cabossée (des carbons de chez Knit pro je crois. Je sais plus. Mais ce sont des circulaires fixes).


 


Donc, vous voyez, c'est le truc non prise de tête qui me permet de décompresser du boulot en rentrant, pendant que je prépare le miam des enfants, que je range un peu. C'est le truc tout le temps posé sur la table de la cuisine. Et cela me permet d'avoir en gros une moyenne d'une chaussette par mois, quand je ne brode pas ou que je ne tricote pas un autre châle ou que je ne fais pas autre chose en DIY. C'est mon dada et souvent, ma fille vient pour lire, pour papoter, mon fils pour me raconter comment il a déchiré sa race en tir à l'arc. Bref.



En plus, cette paire là, je l'ai emmené pour le déménagement d'une amie. Parce que je m'étais coincé le dos, donc, forcément, je ne pouvais faire que taxi à cartons. Mais entre temps, qui qui c'est qui devait attendre que les dos valides déchargent la Koko mobile... Et du coup, j'avais écouté.... L'appel du Coucou. Vala.


Et ensuite, cela me permet de tester des laines. Car j'aime les chaussettes qui pètent. Ici, c'était de la Fabel Drops, que j'utilise régulièrement. Mais l'avantage de Drops, c'est qu'on a un laaaaaaarge panel d'association possible inimaginable. Donc pour une fois, pas d'autorayante, juste une laine qui fait des motifs toute seule. Cela me paraissait marrant, cela me faisait penser aux bonbons Arlequin et c'est souvent ce que l'on mangeait avec mes potes quand on finissait les soirées (et donc Nouvel an, toussa toussa).


Par contre, un truc qui m'éclate, j'ai un bout rouge et un bout bleu. Délire !


Voyez, on était bien partis. mais j'ai eu quand même deux problèmes dans ma vie. La première, c'est que le rouge et le bleu, cela me donne une envie de vomito incroyable (comme un Arlequin après une bonne cuite, au moins, on est dans le thème). Mais en plus, les rayures, elles sont pas dans le bon sens. Alors que j'ai pris le bon bout de chaque pelote. 
Et du coup, j'ai un peu la haine tu vois. pas parce que je me suis foulée. Nan. J'ai fait la méthode de Mélina, Toes up, talon renforcé que j'adore, rabat élastique. Plus agréable que ça tu meurs. Mais le rendu, il est pas glop glop hein?


Allez, je vous laisse, pas d'info, c'est de la chaussette free style ;)
 
Mais bordel mes rayures quoi !