mardi 24 janvier 2017

The Frosted Pumpkin Stichery Edition 2017 : Happily Ever After. L'histoire de Janvier


Comme vous ne le savez sûrement pas, puisque je n'ai pas fait du tout d'article pour le SAL de l'année dernière (honte sur moi sur au moins toussa de générations), j'adore les points de croix de The Frosted Pumpkin Stichery, au point que cela fait la deuxième année que je postule pour leur Sew Along  et que je me fais voler honteusement le fruit de mon travail !

L'année dernière, j'avais fait le Passport et j'ai fait le tour du monde. Et ma marraine qui adore mes broderies (il faut le préciser, 90% de ma production part chez elle, et ce ne sont pas de petites pièces). Bref mon long voyage est parti chez elle

Et je sais que mon carnet de route va être choyé et adoré. Alors TOUT VA BIEN :)

Pour cette année, c'est la dixième année de ma fille, Flora. Et ma petite Poupinette a les émotions à fleur de peau. Alors quand mon site préféré a proposé de faire une année de fins heureuses. Comment vous dire ? J'ai sauté dessus et un projet un peu fou est né qui est de partager les histoires avec elle et en prime, de transformer cette broderie en coussin pour qu'elle puisse le transporter partout et surtout, en cas de blues insurmontable, toutes ces fins heureuses l'aideront à surmonter envers et contre tout



 J'ai donc commencé et là, ma super copine de la mort qui tue, celle qui Roxe du poney à paillettes m'envoie des petits goodies, dont le truc que je voulais pour quand je serai  grande : un aimant à aiguille ! Christelle, je ne te le dirai jamais personnellement, alors autant le clamer à la face du blog, je le regarde amoureusement TOUS LES JOURS. Oui oui oui !







Le mois de Janvier est tombé et j'ai de suite pris sur moi de chercher l'histoire qui a cette fin heureuse. Parce que je me rends compte que les Double A comme je les appelle sont des américaines à la culture magnifique (regardez toutes leurs collections, vous saurez !) mais il est clair qu'aux Etats Unis, ils n'ont pas la même culture. Et en regardant ce mois de Janvier, je me suis dit que, sérieux, je ne connaissais pas du tout !


J'ai donc découvert que ce mois de Janvier était issu d'un poème qui s'appelle : The Owl and the Pussycat. Et j'ai ensuite appris qu'il a été traduit en français (ce qui m'évitera de le faire, et c'est tant mieux). Je retranscris donc ce poème ici pour que vous découvriez en même temps que ma fille La Minette et le Hibou


Minette et le Hibou prirent la mer,
sur une petite barque vert pomme.
Pour tout bagage ils emportèrent
un grand pot de miel et beaucoup beaucoup d'argent,
bien enveloppé dans un billet de 5 francs.
Lorsque les étoiles allumèrent le ciel
le Hibou prit sa guitare et chanta pour sa belle :
” Minette, ma Minette tu es bien la plus jolie,
Oui ! Oui !
tu es la plus jolie !”
Minette répondit au hibou : ” Que tu es beau !
Ta voix m'enchante. Pourquoi attendre ?
Vite, vite, marions-nous. Mais il nous faut un anneau !”
Et un jour ils jetèrent l'ancre au
pays des arbres tam-tams.
Et là dans le bois, ils aperçurent un cochonnet
avec un anneau au bout de son nez,
de son nez,
de son nez,
avec un anneau au bout de son nez.
” Cher cochonnet, veux-tu nous vendre ton anneau pour un franc ?
-Pour un franc, d'accord, je le vends !”
répondit cochonnet. Ils s'en allèrent avec l'anneau.
Et le lendemain, la-haut, tout la-haut sur la colline,
le dindon Ding-ding-dong les unit pour la vie.
Les invités dégustèrent avec entrain
de délicieuses tranches de coings.
Mais nos amoureux, eux, se mangeaient des yeux.
Et la main dans la main, Sur le sable fin,
ils dansèrent au clair de la lune,
de la lune,
de la lune.
Ils dansèrent au clair de la lune. 


Et pour les puristes qui aiment la VO ;)

The Owl and the Pussy-Cat went to sea
In a beautiful pea-green boat;
They took some honey,
and plenty of money,
Wrapped up in a five-pound note.
The Owl looked up to the stars above,
And sang to a small guitar,
"O lovely Pussy ! O Pussy, my love,
What a beautiful Pussy you are,
You are,
You are !
What a beautiful Pussy you are !"

Pussy said to the Owl, "You elegant fowl !
How charmingly sweet you sing !
O let us be married ! Too long we have tarried :
But what shall we do for a ring?"
They sailed away for a year and a day,
To the land where the Bong-tree grows,
And there in a wood a Piggy-wig stood,
With a ring at the end of his nose,
His nose,
His nose,
With a ring at the end of his nose.

"Dear Pig, are you willing to sell for one shilling
Your ring?" Said the Piggy, "I will."
So they took it away, and were married next day
By the turkey who lives on the hill.
They dined on mince, and slices of quince,
Which they ate with a runcible spoon;
And hand in hand, on the edge of the sand,
They danced in the light of the moon,
The moon,
The moon,
They danced by the light of the moon.

 

 


mardi 18 octobre 2016

I'm gonna fight 'em all / A seven nation army couldn't hold me back




Et comme toujours, vous prendre une photo d'un zébulon avec un pull qu'il porte tout le temps en couleur jean Tweedé..... Comment vous dire que c'est pas facile ma vie ? Mais bref. Comme je vous disais il y a quelques postes je crois, mon fils adore le modèle Trooper de Christelle Nihoul. Ce qui m'arrange un tant soit peu parce que j'aime bien tricoter ses modèles. L'un dans l'autre, la mère et la fille se retrouvent vous allez me dire.



Je ne sais pas non plus si vous vous souvenez des pulls de rentrée (en même temps, on est mi Octobre. Je peux comprendre qu'humainement, vous n'ayez pas retenu). Mais bref. Force Verte avait déjà un Trooper mais en coton, il en voulait un autre mais en laine. Je lui ai pris de la cascade Yarns Heather parce que dans ce format là, elle tient bien......



Comment cela se voit que j'ai changé un chouilla le devant ? Ouai, j'avoue, je regarderai encore je ne sais plus trop quoi. Et puis deux fois le col, vous comprenez que bon.... Bref, je sens que je vais encore tricoter ce modèle là quelques fois parce que mon fils adore ce modèle et qu'il le porte tout le temps, ce qui présage de magnifiques choses pour l'usure du truc. Bref......





Pour ceux qui ne connaissent pas. Le Trooper est un modèle en top down qui se construit en rond. Il a la particularité d'avoir des galons sur les épaules et du graphisme un peu partout. Ce qui rythme à la fois le tricot et la structure du pull. Ce qui est franchement top. Et cela donne un Force Verte content qui porte tout le temps son pull. Vous voulez les infos ? C'est parti !




Modèle : Trooper de Christelle Nihoul
Laine utilisée : Cascade Yarns Heather couleur Jean
Aiguille utilisée : 4mm
Taille : 10 ans

mercredi 12 octobre 2016

Colore, le monde !



Je ne sais pas si vous connaissez Moïra, alias I Knit you, alias les Aiguilles du Nord, Alias Rrroxanne. Bref, il fut un temps où dans un de ces podcasts, elle avait mis ce modèle : Color Block de Oomieknits pour sa fille. Et cela m'a fait tilt de suite. Après, je dis pas, j'ai mis du temps à le commencer, à m'y mettre toussa toussa. mais c'est bon, c'est fait ! Et je pense que je le referai avec plaisir.

Alors, je l'ai tricoté avant la rentrée, pour que mes petits monstres puissent avoir leur pull de rentrée en rentrant de vacances. Pour ma fille, c'était le Color Block et j'ai choisi pour cela une belle laine rustique comme je les aime : La cascade Yarns Heather coloris purple. Et j'avais un reste de laine rouge en Wollbutt pour faire un peu de dégradé de couleur et la poche




Et je peux vous dire que la caille, elle le met tout le temps en ce moment. C'est son pull doudou quand il fait froid et en plus, il y a une poche à l'intérieur. Bref, je pense que cela va être un basique que je reprendrai régulièrement. Top du top, j'ai en prime ajouté des petits boutons escargots pour son pull, en bois. Achetés chez boutons.com, je pense.

Que vous dire de plus ? C'est un top down, en rond. Les explications sont d'un limpide à tout épreuve. Y'a plus qu'à suivre et à tricoter. Comme c'est du 4mm, 4.5mm (si mes souvenirs sont bons). Cela va super vite. I faut juste laisser aller son imagination si vous voulez intégrer des couleurs supplémentaires. J'ai hâte d'en refaire un, surement l'année prochaine, parce que là, je croule sous les commandes de Noël.

Je vous fais le topo ?



Modèle : Color Block de Oomieknits
Laines utilisées : Cascade Yarns Heather, coloris purple tweed (4 écheveaux ?) et un reste de Woll Butt
Aiguilles utilisées : 4.5mm

jeudi 6 octobre 2016

I'm just a sucker for pain !



Ou comment deviner que lorsque je fais pour la deux ou troisième fois le même modèle de mitaines (et j'ai pas encore fini), que c'est clairement des rayures Arlequin, comment deviner que j'écoute en boucle la Bande Originale du film Suicide Squad





You know what I mean ? Parce que bon, les couleurs, la paire de chaussettes, les mitaines maintenant, vous savez que je veux déguiser ma maman en Harley Quinn. Parce que croyez moi, pendant la grande période de Noël, elle lui ressemble vachement. Et cela me permet de vous dire que oui, j'ai aimé le film, malgré ses défauts, il m'a apporté tout ce que je lui avais demandé. Donc c'était super cool. Quand à la bande originale, c'est très simple, je l'ai achetée le jour de sa précommande. Je pressentais déjà un truc vachement bien. Et c'est le cas. Parce que lorsque j'ai besoin d'être une warrior, je me la mets en boucle.


Et donc, pour en revenir à nos mitaines, c'est toujours le modèle de Mitaines Rainbow d'Elise Dupont, le classique de la mitaine que toute personne travaillant dans le froid me réclame. Et même que vous verrez plus tard que je m'en suis faite une (ça vous en bouche un coin nan ?).

Mon seul soucis ? aucun en fait, sauf que je pourrai me tatouer le patron sur le bras, tellement je le fais :p Allez, je vous fais bye avec les infos




Modèle : Mitaines Rainbow d'Elise Dupont
Laine utilisée : Restes de Cascade Yarns couleur framboise et restes de Wool Butt, set Ibiza
Aiguilles utilisées : 2.5mm
Taux de respect du patron : je vous dirai quand je le relirai. Mais les doigts, j'ai fait le nombre de mailles et de rangs que la madame elle a dit :D


mardi 4 octobre 2016

I need a gansta, to love me better



L'automne arrivait d'un bon pas. Et comme toujours en automne, je m'occupe des pieds et des mains de ma maman. C'est son petit colis qu'elle aime et qu'elle attend toujours avec impatience. Cette année, j'ai utilisée ma Woll Butt adorée pour lui faire une paire de chaussettes harlequin. Et comme j'avais aussi envie de ne pas trop foirer les rayures, j'ai fait un after Though Heel. Enfin je crois, vu que j'ai fait en fonction de ce que j'ai deviné sur le patron. Et cela a l'air de coller et cela va aux pieds de ma maman. Donc on dira que c'est bon !




Et je vous vois en train de vous gausser à mort, surtout les copines qui m'ont encore répétées au dernier Tricot Solidaire que moi, en train de respecter un patron, c'est trop marrant. Donc non, je ne faillirai pas du tout à cette tradition, j'ai encore une fois fait à la louche, avec juste un petit jeu de mailles glissées, juste pour dire que je m'étais un peu foulée.


Par contre, faut que je refasse cette technique de talons pour moi, parce que je ne sais pas du tout ce que cela vaut portée. L'avantage, tout de même, c'est qu'on se prend beaucoup moins la tête avec les rayures. Et ça va plus vite. Il n'est pas donc impossible que je fasse pas ma feignasse pour les chaussettes de fin d'année. Parce que bon. Faut tout vous dire, je suis un peu en retard sur les 12 petons du Herr General

On se fait un topo ?



Modèle de chaussettes : Perso, avec un after Thought Heel
Luminosité : complètement pourrie et c'est cadeau
Laine : Pack Eco de Woll Butt, vendu chez Butinette pour le renflouement de l'année 2016 (et j'ai bientôt terminé le pack, suis contente)
Aiguilles : 2.5 mm

vendredi 30 septembre 2016

Un beau jour, ou était-ce une nuiiiit



La rentrée approchant, j'ai fait un bilan laine et projet (non je ne suis pas en retard dans mes publications. Bande de petits lapins). Et j'avais mon cupidon Set de chez Havirland que j'avais acheté avec Christelle, parce qu'il nous le fallait, tout simplement. Fallait juste lui trouver un projet. Et j'ai vu le Solaris de Mélanie Berg et après quelques mois de réflexion, je me suis dit qu'un beau noir pour tout ressortir, cela ferait quand même un beau châle doudou de rentrée. Bon. Depuis, ma fille me le pique sans arrêt mais c'est quand même à moi :D



Que dire du Solaris ? C'était long à tricoter et je ne me suis pas vraiment éclatée parce que c'est un châle super simple. Au bout de deux répétitions, j'ai quasiment fait la bête de tête.Donc oui, grand châle idéal pour les débutantes. On apprend au moins deux ou trois techniques comme les rangs raccourcis et les troutrous. Et avec un bon choix de couleur (comme moi avec Havirland *hum*) cela fait son effet direct. Mais comme j'étais sortie de châles tout en dentelle et d'une période de pulls intenses (que vous verrez ensuite parce que bon. Je ne suis pas en retard dans mes publications on a dit). Bref. Il est simple, il est beau et il est classe. Merci Mélanie Berg



Par contre, pour le voir porté, vous n'aurez que cela malheureusement. Parce qu'il est immense. En gros, pour vos soirées et journées un peu frisquottes de mi saison, il vous servira de manteau. Pour les soirées d'hiver, il couvrira vos cous au dessus de vos grands manteaux. Et si comme moi vous avez des chats.... Et une fille... Et bien vous vous direz que tricoter pour les autres, c'est pas mal non plus hein !


Vous aurez noté que je n'ai pas pris 5 couleurs contrastantes mais dix, parce que je voulais mettre toutes les couleurs de mon Cupidon Set dedans. Et j'ai été super contente du résultat. Carole a un don pour les teintures réellement spéciales et c'est toujours un régal de les reprendre pour des modèles simples mais tout en originalité. Pour la base noire, j'ai choisi la Cascade Yarns basique en fingering pour son côté moelleux. Je vous fais le topo ?




Modèle : Solaris de Mélanie Berg
Laines utilisées : Cascade Yarns couleur noire + Cupidon Set de chez Havirland (Etsy)
Aiguilles utilisées : 3.5mm, mes préférées




mardi 27 septembre 2016

Je suis une poupée de cireuh une poupée de son



Très mais très en retard sur mon programme mais aussi sur mes publications d'articles, je vous présente enfin les chaussettes de cet été. Celles que j'ai emmené en Bretagne et celles que j'ai trainé aussi pour le mois d'Août. Mais pourquoi aussi longtemps vous allez me dire ? Surtout que j'ai fait des zigzag toute seule comme une grande ? Je ne sais pas. J'ai eu un coup de mou. J'ai fait d'autres trucs et je me suis largement dispersée. Et en prime, j'avais des pulls à faire. Et ce n'est pas facile de faire des pulls (genre l'excuse)



Bref, c'est pas du vraiment très compliqué. C'est du modèle basique du bas vers le haut. Talons en rangs raccourcis. Et j'ai été embêtée pour les rayures, preuve de la petite ligne rose foncée du milieu. Rien de grave mais je pense que cela a suffi pour me contrarier pendant toute la période du tricot. Donc oui. J'ai traîné


Quant à la laine. Elle est niquel ! C'est de la Woll Butt. Un set éco avec du coton dedans je pense. La paire est légère comme j'aime. Elle a de bonnes proportions et va être largement utilisée pendant cet Automne. Vous voyez, j'ai vraiment traîné pour rien ? Et sinon, qu'est ce que j'ai regardé ? Et bien pendant les vacances, je ne regarde pas grand chose en fait. On a plutôt écouté le bruit des vagues, joué à des jeux de société, sillonné la route .....  Bref, une bonne paire de vacances. C'est parti pour les infos !



Modèle : Perso
Laine utilisée : Woll Butt sur set éco Ibiza (c'est la fétouille)
Taille : 39/40
Aiguilles utilisées : 2.5mm